Fermer
Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

Par e-mail:

[email protected]

 
Ventes jeune Emmaüs

Rentrée 2021 : Emmaüs se mobilise pour les étudiants précaires

Alors que la précarisation frappe les jeunes de plein fouet, Emmaüs soutient les étudiants en leur proposant une vente solidaire dès la rentréeDu 1er septembre au 1er octobre, ils pourront venir s’équiper à des prix réduits dans plusieurs dizaines de boutiques Emmaüs en France. 

Durant tout le mois de septembre, de Nantes à Toulouse, en passant par Bordeaux, Grenoble, Rouen ou Marseille, les étudiants accèderont à une gamme d’objets à des tarifs solidaires (20 à 50 % de réduction selon les lieux de vente) leur permettant de préparer la rentrée et d’équiper leur logement : meubles, électro, vaisselle… le tout sur simple présentation de leur carte d’étudiant. 

Une vingtaine de groupes Emmaüs prépare d’ores et déjà cet événement mais la liste définitive sera accessible ci-dessous à la fin du mois d’août. 

En plus de réductions sur les équipements et objets, ils pourront également assister à des ateliers organisés par la FAGE (Fédération des associations générales étudiantes), partenaire d’Emmaüs pour ce mois de solidarité spécial étudiants. 

🗺️ Carte des groupes Emmaüs participants à l’opération

Voir en plein écran

 

👁️ Quelques chiffres sur la précarité des jeunes 

 

Pour la deuxième année consécutive, la FAGE publie une enquête commandée à l’institut de sondage IPSOS, retraçant ainsi les problématiques concernant l’ensemble des jeunes, qu’elles ou ils soient étudiants, en stage, à la recherche d’un emploi ou actifs. Les résultats montrent que la crise sanitaire a fortement accentué les situations d’exclusion et d’inégalités préexistantes chez les publics jeunes. Selon cette enquête FAGE/IPSOS, depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020 :  

  • 72% des 18-25 ans ont rencontré des difficultés financières 
  • 36% des étudiants qui exerçaient une activité rémunérée ont dû l’interrompre 
  • 35% craignent de ne plus pouvoir faire face à leurs dépenses de logement 
  • En France, depuis le début de la crise sanitaire, 20% des jeunes de 18 à 24 ans ont eu recours à l’aide alimentaire  
  • Les épiceries sociales et solidaires de la FAGE ont vu le nombre de leurs bénéficiaires passer de 3 000 à 13 000 et l’association a distribué plus de 150 000 paniers de biens alimentaires ou d’hygiène

🔗 Consulter l’enquête de la FAGE 

 

Photos d’illustration : Little Shao

Top