Fermer
Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

Par e-mail:

[email protected]

 
Jeune Emmaüs : image mise en avant

300 membres du mouvement Emmaüs jeûnent en solidarité avec les grévistes de la faim à Calais

À Calais, la politique gouvernementale du « zéro fixation » atteint des sommets inédits de violence et d’inhumanité à l’égard des personnes exilées. Entre évacuations des campements sans mises à l’abri des personnes, dégradation et confiscation des biens personnels systématiques, ou entrave à l’accès aux biens de première nécessité, on ne compte plus les offenses des pouvoirs publics à la dignité humaine.

Pour en dénoncer les dérives, Anaïs et Ludovic, militants associatifs locaux, sont en grève de la faim depuis un mois. Un long mois au cours duquel le Gouvernement s’est montré sourd aux appels à l’humanité des associations locales et des organisations partenaires, à accueillir les personnes exilées dans des conditions décentes et respectueuses.

La récente nomination d’un émissaire gouvernemental en la personne de Didier Leschi n’a apporté aucune réponse concrète au drame humain qui se noue dans le calaisis. C’est la raison pour laquelle nous relayons avec force les revendications soutenues par 180 associations et plus de 50 000 citoyen.nes :

  • la fin des expulsions des personnes exilées pendant la trêve hivernale ;
  • la fin de la dégradation et de la confiscation de leurs effets personnels ;
  • l’ouverture d’un dialogue entre autorités et associations pour que celles-ci puissent distribuer des biens de première nécessité sur les lieux de vie des personnes exilées.

Le mouvement Emmaüs a mis en œuvre depuis ses origines des dispositifs d’accueil et d’intégration de personnes quelles qu’elles soient, d’où qu’elles viennent et quelles que soient leurs croyances, leurs aspirations et leur histoire.

Cette expérience permet à Emmaüs de dire qu’une société d’hospitalité et de fraternité  est possible et indispensable, et que l’action collective est efficace et forte d’avenir. C’est pourquoi aujourd’hui, de nombreux membres d’Emmaüs (compagnes et compagnons, salarié.es en insertion, bénévoles et salarié.es) ont décidé de se mobiliser symboliquement et jeûnent depuis ce matin pour une durée de 24h, afin de soutenir celles et ceux qui se battent depuis des années pour que les personnes exilées soient enfin considérées et traitées dignement.

Vous aussi, apportez votre soutien aux personnes exilées et aux grévistes de la faim de Calais, en signant la pétition ici.

Top
21_11_10_CP_emmaus_jeune (832.71 Kb)