Fermer
Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

Par e-mail:

[email protected]

 

Confinement : Emmaüs reste en mouvement !

Si les 289 groupes Emmaüs en France ont cessé toutes les activités liées au ramassage, la production et la vente dans les 470 boutiques du mouvement en raison du confinement, la principale mission du mouvement, l’accueil des personnes en difficultés, reste bien active.

Tous les acteurs d’Emmaüs sont mobilisés pour que l’accueil et l’accompagnement des personnes fragiles soient de qualité et respectent les règles d’hygiène en vigueur dans la lutte mondiale contre le covid-19.

Les groupes Emmaüs, fidèles au principe d’accueil inconditionnel, ne ferment pas leur porte aux nouveaux arrivants mais imposent cependant des contraintes supplémentaires et une distanciation sociale (prise de température, hébergement à l’écart du groupe pendant quelques jours, plusieurs services de restauration ou prise des repas dans les chambres, mise à disposition de gel selon les stocks…) effective afin d’éviter les contaminations au sein des communautés où plusieurs milliers de personnes vivent confinées depuis mardi.

L’appel présidentiel du « restez chez vous » a mis les projecteurs sur ceux qui justement n’ont pas de chez eux ou bien vivent en collectivité, facteur aggravant dans la protection actuelle contre la propagation du virus.

Emmaüs France, aux côtés des autres acteurs des secteurs sanitaires et sociaux, participe aux réunions interministérielles sur les vides spécifiques que contiennent les mesures gouvernementales lorsqu’il s’agit des plus démunis et plus généralement de tous ceux qui n’entrent pas dans la « norme sociale » à laquelle s’adresse ce gouvernement, à savoir des personnes qui ont des papiers, un logement, un emploi et un accès aux soins sans autre entrave que le manque de ventilateurs et de lits hospitaliers.

Ainsi Emmaüs s’associe à différentes initiatives de solidarité pour venir en aide dans les prochains jours aux personnes isolées, géographiquement ou numériquement, en particulier les enfants des familles précaires qui ne pourraient pas se connecter comme les autres aux cours dispensés en ligne.

Top