Fermer
Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

Par e-mail:

[email protected]ce.org

 
Retritex, Emmaüs à Pontivy, tri du textile, 2019 © Pierre Faure pour Emmaüs France

Des innovations dans la formation des personnes en contrat d’insertion  

Avec environ 4000 salariés en contrat d’insertion, la question de la formation est un enjeu primordial au sein du Mouvement Emmaüs. Depuis 2021, un groupe de travail étudie les possibilités offertes par l’Action de Formation en Situation de Travail (AFEST), et trois Groupes du Mouvement se sont lancés dans une expérimentation de ce dispositif, à l’image de F.R.I.P.E Reims. On vous explique.

Instaurée par la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » de 2018, l’Action de Formation en Situation de Travail (AFEST) propose une pédagogie qui doit permettre de réconcilier avec la formation des personnes en parcours d’insertion rencontrant des difficultés avec les apprentissages. Ce dispositif ne se substitue pas aux approches pédagogiques existantes. Il vient au contraire élargir la palette des modalités de formation, en offrant une opportunité complémentaire de parcours consistant notamment à rendre la situation de travail apprenante. L’une des spécificités de l’AFEST est en effet d’être organisée sur le lieu de travail, en situation de production et en utilisant les activités professionnelles comme support pédagogique.

Dans le cadre de l’AFEST, les parcours de formation sont individualisés, au plus près du terrain, et aménagées pour faciliter les apprentissages en alternance avec des séquences dites réflexives. Ces dernières se caractérisent par la possibilité pour la personne en formation de prendre du recul par rapport à l’activité, et de réfléchir aux procédés et techniques utilisés. Le parcours AFEST présente aussi la particularité de proposer un accompagnement rapproché, réalisé par un formateur dédié, qui s’apparente au tutorat. Celui-ci est un expert métier, externe ou interne, amené à développer une posture qui encourage l’expérimentation et l’autonomie au profit d’une prise de confiance de l’apprenant.

Trois groupes du Mouvement Emmaüs ont mis en place des expérimentations.  Parmi eux, F.R.I.P.E Reims développe depuis 1994 une activité d’insertion par le travail basée sur la récupération et la revente de textiles. À partir d’avril 2021, la structure a été accompagnée par un cabinet d’expert. Sa mission était avant tout de déterminer la faisabilité d’introduire l’AFEST dans les parcours des personnes en insertion, en initiant l’équipe à ce dispositif, ou encore en évaluant l’écart entre les conditions formatives existantes et les conditions pédagogiques offertes par l’AFEST. Une étape particulièrement enrichissante, comme l’explique Estelle Decourcelle, Directrice de F.R.I.P.E Reims : « Ça nous a conduit à réfléchir en équipe à ce que signifie la formation en situation de travail, à la posture que nous voulons adopter collectivement, comment nous voulions transmettre les savoirs et déterminer les relations entre salariés et encadrants ». Cette étape implique effectivement un travail de l’ensemble de l’équipe encadrante qui doit « se mettre d’accord collectivement sur les attentes du dispositif au sein de la structure, les activités sur lesquelles mettre en place la formation et ses critères d’évaluation », poursuit-elle.

Pour F.R.I.P.E Reims, l’expérimentation réalisée avec deux salariés volontaires a mis au jour un certain nombre de bénéfices. Elle a permis l’émergence d’une culture de groupe, de placer la formation au centre du parcours des personnes, tout en réinterrogeant les modalités de leur accompagnement. Pour Estelle Decourcelle, « l’objectif est que les personnes accompagnées arrivent à exprimer ce qu’elles savent faire, et que les compétences qu’elles auront acquises à F.R.I.P.E Reims leur permettent par exemple l’obtention d’un titre professionnel, qu’elles pourront ensuite valoriser ailleurs. »

Les expérimentations AFEST en cours continuent de faire l’objet d’un suivi étroit par le groupe de travail créé par Emmaüs France. Au sein du Mouvement, de nouveaux Groupes pourraient bientôt expérimenter le dispositif dans les prochains mois…

Couverture 25 revendications

Retrouvez en page 16 de “Emmaüs – Nos 25 revendications pour une société hospitalière, solidaire et écologique”, le chapitre dédié à l’insertion par l’emploi.  

Top