Fermer
Les sites des régions emmaüs Newsletter
Par e-mail:

Votre nom

Votre prénom

Votre email

Sujet

Votre message

Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

 

Pour que cessent les souffrances des migrants

Dans la continuité de l'action de solidarité du Mouvement Emmaüs en soutien aux migrants de Calais, Emmaüs International, Emmaüs Europe et Emmaüs France ont cosigné une tribune publiée dans le quotidien Libération, mercredi 5 novembre. 

Depuis cet été, en dépit des alertes répétées des militants et organisations sur place, la situation des migrants à Calais n’a cessé de se détériorer, dans un contexte d’expression d’une xénophobie particulièrement violente que les pouvoirs publics semblent tolérer.

Des solutions existent, tant à Calais, où s’est rendu lundi 3 novembre le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, que partout en Europe, pour cesser de faire souffrir des milliers de personnes qui cherchent seulement à vivre une vie meilleure, loin de tout ce que nous savons des guerres, exactions, répressions qu’ils subissent dans leur pays.

Encore combien de Lampedusa ou de Calais, encore combien de morts en mer, pour que les décideurs politiques en place, en France, en Angleterre, en Italie et dans toute l’Europe, acceptent enfin de reconnaître l’échec de leur politique ?

Le mouvement Emmaüs demande aux décideurs politiques des deux côtés de la Manche, et de toute l’Europe, de : reconnaître la souffrance infligée inutilement aux migrants qui traversent nos territoires en Europe ; reconnaître l’échec des politiques migratoires européennes, inhumaines, inefficaces, fondées sur des mesures essentiellement sécuritaires et de l’illusion entretenue, depuis tant d’années, qu’il est possible de « contrôler les flux migratoires » ; reconnaître l’échec de notre modèle économique et social, générateur d’inégalités et de souffrance, ici ou ailleurs, pour les populations les plus fragiles et d’une stigmatisation des plus exclus, migrants ou non ; s’engager dans une approche radicalement différente des questions migratoires, fondée sur la liberté de circulation et d’installation, le respect de la dignité et des droits des migrants ; entamer toutes les démarches nécessaires de concertation avec toutes les parties prenantes, et, en particulier, les organisations locales et nationales qui tentent, courageusement, de soulager les souffrances des populations migrantes, pour construire des solutions dignes, alternatives, innovantes et durables pour l’accueil des migrants en Europe, et à Calais en particulier.

Nous serons exigeants quant au déroulement et aux conclusions de la mission diligentée par le ministre de l’Intérieur, Monsieur Bernard Cazeneuve.

Nous rappelons la nécessité de travailler au plus près des acteurs présents localement et qui ont, pour certains, déjà posé les bases d’une proposition collective et adaptée aux réalités sur place. Nous renforcerons nos soutiens aux migrants de Calais et d’ailleurs.

Tribune signée par Jean Rousseau, président d’Emmaüs International, Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France, et Julio de la Granja, président d’Emmaüs Europe.

Top