Fermer
Les sites des régions emmaüs Newsletter
Par e-mail:

Votre nom

Votre prénom

Votre email

Sujet

Votre message

Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

 

La rencontre, thème du salon Emmaüs 2013

Le salon Emmaüs 2013 aura lieu le 16 juin à la Porte de Versailles. Cette année, ce grand rendez-vous annuel de la solidarité au sein du Mouvement - et au-delà ! - aura pour thème la rencontre. Car à Emmaüs, au salon, au quotidien, on fait toujours de belles rencontres ! Témoignages. 

Le thème de la rencontre pour l’édition 2013 du Salon Emmaüs n’a pas été choisi par hasard, tant le Mouvement en compte de diverses et de variées… Le Mouvement Emmaüs, qui rassemble aujourd’hui en France plus de 17 500 personnes, est d’ailleurs né d’une rencontre, celle de l’abbé Pierre avec Georges Legay, un ancien bagnard qui vient de tenter de mettre fin à ces jours. Quand l’abbé Pierre le rencontre, il fera, selon ses propres mots, « le contraire de la bienfaisance. Au lieu de dire ‘tu es malheureux, je vais te donner un logement, du travail, de l’argent’, les circonstances m’ont fait dire exactement l’inverse. Je ne pus que lui dire, parce que c’était la réalité : ‘tu es horriblement malheureux, et moi je ne peux rien te donner […]. Mais toi, puisque tu veux mourir, tu n’as rien qui t’embarrasse. Alors, est-ce que tu ne voudrais pas me donner ton aide pour aider les autres ?’ ». Cette rencontre fondatrice marque la naissance du Mouvement Emmaüs.

AP4A6664_BD

Richesse de l’imprévu

Julie et Gabriela, Saïd et Charlie, Michel et Lydia, Bernard et Louise, Lynda et Rachida, Nelsy et Jean, Ender et Antonio, Angela et Françoise, Souleymane et Gilles, Bernadette et Cyril… Toutes ces personnes se sont rencontrées au sein du Mouvement, lors d’une grande vente, d’un salon, au hasard des allées d’une communauté… En 2004, Louise fait régulièrement du shopping à la communauté de Longjumeau. Un beau jour elle croise le chemin de Bernard, le responsable. «  Une rencontre dans le bric à brac en 2004… Et aujourd’hui sept ans de mariage ! », témoigne Bernard. Angela et François se sont eux aussi rencontrés par hasard, il y a deux ans, lors d’une expo – vente dans la ville des Lilas. « Alors que j’étais hébergé dans un centre d’Emmaüs Solidarité, il y a deux ans, j’ai participé à un salon pour exposer les travaux que nous réalisions dans les ateliers du centre, raconte François. Une femme est venue engager la conversation avec moi et nous nous sommes découvert une passion commune : la musique » Depuis, toutes les semaines, François donne des cours de guitare et de chant à Angela, ainsi qu’à ses filles. « Il est doué, pédagogue et patient, ce qui est indispensable quand on veut transmettre sa passion », confie Angela. Une rencontre inattendue qui continue de ravir l’un et l’autre !

Partage de valeurs

Juriste de formation, spécialiste des droits de l’Homme, Julie s’est investie durant plusieurs années comme bénévole à Emmaüs Europe. Elle y a rencontré Gabriela, la coordinatrice, mais également tout un Mouvement, dont elle ne soupçonnait pas l’ampleur et la richesse. « Cette rencontre avec le Mouvement m’a apporté beaucoup d’ouverture, de tolérance, explique Julie. Cela m’a permis d’ouvrir les yeux sur les problèmes de notre société, de me confronter à ces problématiques de manière très concrète. » « Dès nos premiers échanges, j’ai vu dans les yeux de Julie que l’injustice la révoltait, complète Gabriela. Cela nous faisait un point commun : c’est ce combat qui m’anime également au quotidien. » Ce sont également les valeurs du Mouvement Emmaüs qui ont rapproché Nelsy et Jean. En septembre 2011, Nelsy s’interroge sur son projet professionnel et décide de s’intéresser au Mouvement Emmaüs. Avant de se lancer dans la formation pour devenir responsable de communauté, elle effectue une immersion à Emmaüs Liberté, à Ivry, où elle rencontre Jean, compagnon spécialiste du stand livres. « Jean a été la première personne qui m’a fait découvrir le monde communautaire, se souvient Nelsy. Diversité du Mouvement, spécificité de la vie en communauté, statut des compagnons… Grâce à nos échanges, il m’a permis de poser les bases de mon aventure avec Emmaüs et m’a confirmé dans mon projet professionnel ! »

Nouveaux départs

Certaines rencontres ont également permis ou l’un ou l’autre des protagonistes de changer de vie. « J’ai toujours été un marginal, vivant de ‘coups’ à droite à gauche, de petits trafics. Pour moi il n’était pas question de travailler !, se rappelle Michel, aujourd’hui salarié au chantier d’insertion de la Friperie solidaire. Si je n’avais pas croisé Lydia, la responsable, ma vie aurait été différente : elle a réussi à faire de moi quelqu’un qui vit dans la légalité, aujourd’hui j’ai appris à vivre avec ce que j’ai et à exercer mon emploi avec plaisir ! » Pour démarrer de nouveaux projets ou retrouver goût au travail, faire de belles rencontres est incontestablement très enrichissant. Lynda et Rachida, toutes deux compagnes à la communauté d’Emmaüs Liberté, ont ainsi retrouvé motivation et enthousiasme, et forment aujourd’hui un duo de choc. Depuis mars 2012, elles sont ensemble à l’atelier de tri de vêtements : les rires fusent tout au long de la journée, impossible de s’ennuyer ! Une amitié qui va bien au-delà de leur activité : « aujourd’hui, confie Lynda, nous sommes comme des sœurs ! ».

Top