Fermer
Les sites des régions emmaüs Newsletter
Par e-mail:

Votre nom

Votre prénom

Votre email

Sujet

Votre message

Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

 

Le documentaire « A l’air libre », sur la Ferme de Moyembrie, projeté à l’Assemblée nationale

Le 9 octobre, à l’initiative de Mme Yaël Braun-Pivet, présidente de la commission des lois et de M. Erwan Balanant, député de la 8ème circonscription du Finistère, les parlementaires sont conviés à assister à la projection du documentaire « À l’air libre », à l’Assemblée nationale. Programmée à 19h30, elle sera suivie d’une discussion avec l'équipe du film.

Réalisé et produit par Samuel Gautier et Nicolas Ferran – qui ont notamment travaillé pour l’Observatoire international des prisons – ce documentaire met en lumière le travail de la Ferme de Moyembrie (Aisne), affiliée au mouvement Emmaüs, et la vie quotidienne de ses résidents, salariés et bénévoles. Structure singulière et innovante, la Ferme accueille des personnes détenues en fin de peine, sous le régime juridique du placement extérieur. Véritable « sas » entre la prison et la liberté totale, elle propose aux résidents un espace unique de reconstruction, au travers d’une activité professionnelle de maraîchage biologique sous le statut de salarié en insertion, d’un hébergement dans un cadre de vie familial et d’un accompagnement socio-professionnel.

Photos : Alex Bonnemaison

Depuis sa création, Emmaüs-France agit en faveur des personnes sous main de justice et œuvre contre l’exclusion des sortants de prison en proposant des solutions alternatives concrètes. Nous nous félicitons aujourd’hui de cette initiative, signe fort de l’attention portée à ces dispositifs uniques et innovants d’accueil des personnes sous écrou. Ces structures concrétisent au quotidien une conviction profonde du Mouvement : il est aujourd’hui possible et  nécessaire de proposer des solutions autres à la prison.

Au fil des années, la Ferme de Moyembrie a développé un savoir-faire unanimement reconnu en matière d’accompagnement des personnes accueillies vers la construction d’un nouveau « projet de vie ». De ce constat est née une ambition nouvelle : dupliquer à plus grande échelle, sur le territoire français, le « modèle Moyembrie ». Ce projet d’essaimage s’est concrétisé par la signature d’une convention avec la Direction de l’administration pénitentiaire et le premier projet, Emmaüs Lespinassière, a ouvert ses portes dans l’Aude en avril 2018.

Photos : Alex Bonnemaison

Ainsi, dans le cadre du projet de loi de programmation 2018 – 2022 et de réforme pour la justice, Emmaüs France portera une proposition d’amendement afin de créer un statut juridique dédié à ces structures. Ce dernier permettra une reconnaissance de la spécificité de ces associations alliant réinsertion et développement durable et garantira la mise en œuvre des moyens nécessaires à un accompagnement de qualité. Il permettra par ailleurs de soutenir le développement de nouvelles structures, pour répondre à la volonté gouvernementale de permettre à 1500 personnes, au terme de la réforme, de bénéficier d’une mesure de placement extérieur.

L’équipe d’Emmaüs France compte sur cette projection et les discussions qui suivront entre les membres de la Ferme de Moyembrie et les parlementaires pour sensibiliser ces derniers à ces alternatives et à l’importance de la création d’un tel statut.

 

Pour plus d’informations sur le film : alairlibre-lefilm.com

 

Contact : Elsa Pietrucci – Responsable Plaidoyer Emmaüs France / epietrucci@emmaus-france.org

Top