Fermer
Les sites des régions emmaüs Newsletter
Par e-mail:

Votre nom

Votre prénom

Votre email

Sujet

Votre message

Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

 
zerochomeurune

Colloque territoires zéro chômeur de longue durée

Territoires zéro chômeurs de longuedurée : une journée d’étude et de mobilisation à l’assemblée nationale. Six semaines après l'adoption définitive de la loi par les parlementaires, ATD Quart Monde, Emmaüs, le Pacte civique et le Secours catholique organisent le 30 mars de 9h30 à 16h30, à l’Assemblée nationale, salle Victor Hugo, une journée d’information et de mobilisation aut our du dispositif « Territoires zéro chômeur de longue durée ».

Une journée pour répondre aux interrogations et préparer l’avenir

Cette journée sera introduite par Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale et Laurent Grandguillaume, député porteur du projet de loi, et conclue par Myriam El Khomri, Ministre du Travail.
Devant l’engouement suscité par la démarche, de nombreux élus, acteurs locaux, représentants d’associations, d’institutions ou d’administrations ont manifesté leur envie d’en savoir plus sur les modalités de fonctionnement et les conditions d’accès au dispositif avant de pouvoir eux-mêmes se lancer.

Le matin, après un rappel des fondements et des spécificités de la loi d’expérimentation, les territoires précurseurs engagés depuis plusieurs mois (Pipriac/St Ganton, Prémery/Val de Bargis, Colombey les Belles, Mauléon et Jouques) témoigneront de leur expérience et des étapes concrètes qui leur ont permis d’avancer dans la démarche.

Un comité de vigilance citoyen

L’après-midi sera centré sur la mobilisation citoyenne à travers notamment le lancement du manifeste porté par le Comité de vigilance citoyen qui sera officiellement lancé le 30 mars.
Ce comité a vocation à rassembler tous ceux qui s’intéressent au projet. Les signataires de cette charte s’engageront à veiller à ce que l’expérimentation se déroule bien selon les valeurs qui la fondent, notamment pour qu’aucun demandeur d’emploi de longue durée ne s’en trouve. Il aura également pour mission à relayer et diffuser largement, dans les prochains mois, l’expérience acquise lors de cette phase d’expérimentation pour favoriser la constitution  de nouveaux groupes de territoires candidats en vue de l’obtention d’une deuxième loi d’expérimentation.

Rappel des spécificités de cette expérimentation

Cette loi d’expérimentation dessine une autre voie dans la lutte contre le chômage de longue durée en réaffectant les coûts dus à la privation durable d’emploi pour aider à financer de manière pérenne des emplois, socialement utiles, pour les territoires et non concurrentiels avec ceux existant localement.

Concrètement, l’expérimentation vise à tester pour cinq ans l’embauche en CDI et au SMIC, dans dix microterritoires urbains ou ruraux, de chômeurs  de longue durée inscrits depuis plus d’un an à Pôle emploi via des entreprises de l’économie sociale et solidaire spécialement créées pour l’occasion ou émanant d’entreprises sociales existantes et qui seront lancées dès l’entrée en vigueur des décrets d’application de la loi.

Téléchargez le Communiqué de presse

Top