Fermer
Les sites des régions emmaüs Newsletter
Par e-mail:

Votre nom

Votre prénom

Votre email

Sujet

Votre message

Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

 

Améliorer la mobilité pour tous : le projet des Ateliers du Bocage

Alors que la grande majorité d'entre nous se déplace seule en voiture, d'autres ont des difficultés à être mobile et venir travailler. Pour répondre à cette problématique, les Ateliers du Bocage expérimente une solution de covoiturage durable qui permet à chacun et chacune de se déplacer plus facilement et ainsi être moins vulnérable dans sa recherche d'emploi.

La mobilité n’est pas un sujet habituel dans les rencontres et discussions entre membres Emmäus. Et pourtant, combien de compagnes et compagnons, désirant reprendre leur vie à l’extérieur d’une communauté hésitent à faire le pas pour cause de “non-mobilité” ! Avoir son permis et acheter un véhicule coûte cher. Alors si une personne trouve un emploi mais ne peux s’y rendre : à quoi bon ? Pour répondre à cette question, les Ateliers du Bocage, entreprise d’insertion membre du mouvement Emmaüs, ont été choisis par la fédération Emmaüs France comme lieu d’expérimentation d’un nouveau projet dédié à la mobilité. L’objectif est de permettre à chacun.e de se déplacer plus facilement pour les trajets domicile – travail, tout en renforçant l’esprit de solidarité et de proximité.

 

3 solutions testées sur le territoire du Bocage

1. Du  » court-voiturage  » solidaire 

Lancé le 1er octobre 2018, le court-voiturage solidaire consiste à mettre en lien les personnes sur le territoire, notamment les salarié.e.s des différentes entreprises proches, avec les salarié.e.s en insertion pour qu’ils puissent plus facilement covoiturer au quotidien. Une solution solidaire qui concerne à la fois les salarié.e.s véhiculé.e.s qui proposent des trajets en covoiturage, et les salarié.e.s en difficulté de déplacement pour trouver des solutions de mobilité correspondant à leurs besoins (horaires, lieux de collecte, etc…).

2. De l’autopartage à partir de véhicules déjà présents sur le territoire
De nombreux véhicules d’entreprise sont immobilisés en dehors du temps de travail. Pourquoi ne pas les mettre à disposition des salarié.e.s et des habitants de la proximité ? A partir de ce constat, les Ateliers du Bocage vont développer une solution qui permet le covoiturage occasionnel, la location ou l’emprunt d’un véhicule pour aller chez le médecin, transporter un objet volumineux, faire de grandes courses ou encore aller à la mer.

3. Des vélos à assistance électrique mis à disposition sur le territoire
Très rural, le bocage regorge de voies vertes et de pistes cyclables. Donner la possibilité aux salarié.e.s de se déplacer en 2 roues est donc tout à fait légitime : en plus d’utiliser le vélo pour venir au travail, cette solution permet de découvrir et de profiter de la région d’une nouvelle manière.

 

Un « Compte Mobilité » individuel pour changer les comportements collectifs

Les Ateliers du Bocage et Emmaüs France ont aussi pensé à la création d’un « Compte Mobilité » pour chaque salarié.e.s, à partir duquel ils pourront choisir parmi les solutions Mobilité citées ci-dessus, ou d’autres, déjà présentes sur le territoire. Il sera aussi possible d’y suivre le nombre de points accumulés après avoir « court-voituré » ou loué un vélo à assistance électrique. Des points qui permettront d’obtenir des récompenses, des bons d’achat, des réductions, … et continuer ainsi à changer les comportements de mobilité sur le territoire.

 

 

Des solutions solidaires, ludiques et écologiques

Avant de s’engager à court-voiturer, il va donc falloir réfléchir à nos comportements de mobilité au quotidien. Car la voiture est pour certain.e.s considérée comme un espace intime, synonyme de liberté de déplacement mais elle peut aussi être un objet discriminatoire pour celles et ceux qui n’ont pas la possibilité d’en assumer les dépenses associées (en 2018, selon l’Automobile club, une clio essence coûte pour l’année 6063€ ; une 308 diesel atteint 8587€). De plus, rouler seul.e lorsqu’on peut le faire à plusieurs a un réel impact sur les émissions de gaz à effet de serre… et donc sur le réchauffement climatique.

Un challenge « Court-voiturage… solidaire » a ainsi été lancé ce 1er octobre à destination des salarié.e.s du Bocage, pour encourager les personnes disposant d’un véhicule à inscrire leur trajet quotidien sur le groupe Facebook Court-voiturage en Bocage !, spécialement créé pour l’occasion. Les meilleurs « courts-voitureurs » seront tirés au sort fin décembre et pourront gagner des lots !

Ainsi, il est crucial de prendre conscience collectivement de l’urgence à s’engager dans une nouvelle mobilité, plus solidaire et écologique, pour offrir ensemble des solutions à celles et ceux qui n’en ont pas. En finir avec l’utilisation individuelle de la voiture pour en faire un moyen de transport partagé et solidaire, qui renforce les liens de proximité. Reprenons ainsi l’adage des communautés des chiffonniers bâtisseurs d’Emmaüs :  » Aide moi à aider les autres « .

 

Suivez l’actualité du projet Mobilité des Ateliers du Bocage sur :

Top