Fermer
Les sites des régions emmaüs Newsletter
Par e-mail:

Votre nom

Votre prénom

Votre email

Sujet

Votre message

Par courrier

EMMAÜS FRANCE
47 avenue de la résistance
93104 Montreuil Cedex
01 41 58 25 00

 

300 jeunes à Emmaüs durant l’été 2014

Chaque année, une trentaine de groupes Emmaüs accueillent durant l’été des jeunes de plus de 18 ans originaires des quatre coins du monde. Cette forme de volontariat, véritable tradition au sein du Mouvement, permet aux jeunes volontaires de découvrir Emmaüs et ses activités, en allant partager le quotidien des compagnes, compagnons et bénévoles. 

300 jeunes, 30 nationalités représentées, 96% de taux de satisfaction : en 2014, les chantiers d’été Emmaüs ont connu un grand succès ! Cette année, les jeunes étaient donc au rendez-vous, comme à la communauté Emmaüs de Toulouse, qui a accueilli 16 volontaires durant les mois de juillet et août. Originaires de Taiwan, de Turquie, du Maroc et de France, avec une moyenne d’âge de 22 ans, ils ont fait souffler un vent de nouveauté sur la communauté. Pour la plupart, ils sont étudiants et profitent de l’été pour participer à des projets solidaires, pour donner un coup de main là où l’on a besoin d’eux.

Découverte d’un univers

Les jeunes travaillent ainsi en binôme avec une compagne ou un compagnon, pour le tri comme pour la vente. Livres, bibelots, jouets, vaisselle, dentelle… Les postes d’activité sont variés, et adaptés aux goûts et capacités de chacun. « Je découvre des choses tous les jours, s’enthousiasme Véronique, originaire de Taïwan, âgée de 20 ans et en chantier d’été à Toulouse pour le mois d’août. J’aime beaucoup travailler sur le stand bibelots, car je suis curieuse et j’apprécie la diversité des objets, mais aussi parce que je m’entends très bien avec le compagnon responsable du stand ! »

Saison solidaire

L’activité quotidienne permet des échanges enrichissants, pour les jeunes comme pour les compagnons, et également de nouer des affinités durables ! Majdi, étudiant en 6ème année de médecine et originaire du Maroc, effectue ainsi un volontariat à Toulouse pour la troisième année consécutive. Ayant connu le chantier d’été par une amie, il a tout de suite adhéré aux valeurs de partage et de solidarité portées par le Mouvement, et a voulu renouveler l’expérience. « C’est tellement plus enrichissant que de passer l’été dans l’oisiveté, en attendant la rentrée, raconte-t-il. Etre ici me donne l’opportunité de faire des rencontres, de changer de rythme, et, surtout, d’être utile, de sortir pour quelques semaines de la société de consommation et de faire des choses avec et pour les autres. » Une belle façon de s’engager !

 Crédit Photos : Nicolas Beaumont.

Top